Comment reconnaître un vin Bouchonné ?

Pourquoi dit-on d’un vin qu’il est bouchonné ?

Et surtout comment savoir si cela est arrivé à votre vin ou non ?

Car le goût de bouchon est le plus célèbre des défauts que peut présenter un vin. Et c’est pour cette raison, qu’au restaurant, le serveur vous fait [normalement] toujours goûter le vin avant de vous le servir.
Donc si cela se présente, un vin bouchonné vous est normalement remplacé immédiatement. Mais cela arrive de temps en temps, même aux meilleures bouteilles !

Pourquoi le vin devient-il bouchonné ?

En effet, le goût de bouchon, qui est aussi appelé « vin bouchonné », est un problème qui touche un petit pourcentage des vins. Même sur les grandes cuvées. Et oui !

La cause provient principalement du bouchon des bouteilles qui est en liège. Mais ce problème ne se rencontre pas sur des vins à capsules à vis, comme on en trouve beaucoup dans le Nouveau Monde.

Or voici les différents facteurs qui peuvent intervenir pour faire apparaitre ce problème :

  • Le bouchon lui-même peut présenter des défauts. En effet celui-ci est issu de l’écorce d’un arbre et n’est pas exempt d’un risque de détérioration qui viendrait contaminer le vin à son contact lorsque la bouteille est couchée,
  • Le goût de bouchon est souvent également due à la détérioration du vin lui-même.
  • Et cela peut même être due aux barriques de chêne dans lesquelles certains vins sont placés pour l’élevage avant leur mise en bouteille.

Cependant malgré les risques de goût de bouchon, il est quand même assez rare de tomber sur une bouteille qui présente ce défaut. Seulement 0,3% à 2% des vins sont bouchonnés. Cela reste donc assez anecdotique de rencontrer des bouteilles de vins bouchonnés dans la consommation de la plupart des amateurs de vins.

vin bouchonné pourquoi goût de bouchon gout bouchon vin bouchonne

Oui mais, comment fait-on pour reconnaître un vin bouchonné ?

Même si on a déjà entendu cette expression dans la bouche de la plupart des amateurs de vins, le commun des mortels reste quand même assez perplexe face à cette notion !
Et lorsqu’un serveur vous présente une bouteille au restaurant, il ne faut pas compter sur celui-ci pour vous expliquer comment vous êtes censé vous y prendre !

Voici comment faire pour impressionner votre cher(e) et tendre ou vos amis, la prochaine fois qu’on vous demandera si le vin est bon :

  • Lorsque vous « goûtez le vin », commencez toujours par le sentir. Puis par le faire tourner dans votre verre. Et par le sentir de nouveau. (Ces 3 gestes successifs sont la base de la dégustation!). Et c’est surtout à ce moment-là que les principaux défauts se présentent.
    Car un vin bouchonné est principalement sensible à l’odeur, juste après l’ouverture d’une bouteille. Et il va seulement s’amplifier ensuite en bouche. Donc en le goûtant directement vous risqueriez de ne pas forcément le remarquer immédiatement.
  • Si vous sentez une odeur de moisie, de renfermé, des arômes éteints et couverts par le goût très peu agréable du liège trop frais : vous êtes donc malheureusement en présence d’un vin bouchonné. C’est sûr !

Dans ce cas, arrêtez de le boire. (eh oui, je sais. Ce n’est pas forcément ce que l’on souhaite). Mais le plaisir du vin n’est pas du tout compatible avec ce défaut. Certains vous conseilleront probablement d’essayer d’utiliser ce vin autrement : en sauce par exemple… Ce n’est alors pas forcément la meilleure idée du monde, car le goût acre du vin risque de venir gâcher un plat qui mériterait mieux que le recyclage de votre vin défectueux ! Donc il n’y a malheureusement pas grand chose à faire pour sauver la situation.

Petite astuce pour faire comme les pros

En effet, pour être vraiment sûr que le vin est défectueux, la technique la plus sûre reste encore de sentir le bouchon lui-même. Et du bon côté naturellement, là où il se trouvait en contact avec le vin.
Normalement cette zone doit présenter l’odeur du vin avec les jolis arômes que contient la bouteille.
Donc lorsqu’un vin est bouchonné ce sera tout l’inverse ! Et le bouchon sentira légèrement le moisi ou le renfermé. Donc ce sera un indicateur sûr pour mettre de côté ou non une bouteille !

Maintenant que vous savez comment reconnaître un vin bouchonné, à vous de jouer !

Laissez nous vos commentaires sur notre page Facebook. Et un petit « like » sur votre média social préféré, nous ferait énormément plaisir.

Vous allez aimer ces articles